C’est une faute du salarié qui rend impossible son maintien dans l’entreprise. Ce celui-ci perd son droit aux indemnités de préavis et de licenciement.